Saurat. Festival du conte : la rocambolesque Colette Migné

C’est à l’occasion d’un week-end organisé par l’Académie du temps libre que Colette Migné, clown et costumière, découvre l’univers du conte. La Toulousaine originaire d’Orléans devient alors conteuse et humoriste à travers un personnage rocambolesque vêtu de tenues décalées aux couleurs flamboyantes, qui n’hésite pas à interpréter ses spectacles avec finesse et drôlerie, pour le plus grand plaisir des spectateurs.

«Toute la liberté que j’avais en tant que clown s’est mise au service de l’histoire», explique-t-elle.

Une liberté et un humour délicieusement coquin qui transpire lors de ses spectacles, comme sur «Le Cri d’amour de l’huître perlière», où Colette joue et habite la vie érotico-délirante des mollusques et des crustacés, tout en chorégraphiant la danse de la crevette.

Parce que, comme dit l’humoriste Blanche Gardin, «dans cette époque sinistre, la tâche qui nous incombe de faire rire s’apparente à de la médecine d’urgence». «Alors, n’hésitez pas à venir vous soigner auprès de Colette Migné, le vendredi 2 août et le samedi 3, au festival du conte !» s’exclament les organisateurs.

Pour réserver et acheter les places, voir le programme et la vidéo de présentation de Colette. Rendez-vous sur www.festivalducontedesaurat.org